:emo3: Le système de notifications remplace les avertissements par email. Tout est réglable dans votre profil.
Vous pouvez charger facilement des images dans un message avec l'onglet "Fichiers joints" en dessous de la zone de message.
Cependant, nous vous encourageons à utiliser la Galerie Photos de façon à pouvoir retrouver vos photographies facilement.

Concours Bricolage au Jardin : Cliquez ici


Venez partager votre passion avec nous !

Bonsaï Acer palmatum

Comment bénéficier des bienfaits du Feng Shui dans votre jardin, sur votre terrasse ou sur votre balcon ? Les règles du Feng Shui permettent de favoriser le flux des énergies positives, de profiter de toute cette énergie bienfaisante qui vous entoure ! Cette section regroupe aussi tout ce qui a trait au monde des "bonsaï".

Modérateur : Equipe nature

Répondre
Avatar du membre
jardinature
Site Admin
Site Admin
Messages : 5122
Enregistré le : ven. 18 févr. 2005, 11:47
Localisation : Hainaut - Belgique

Bonsaï Acer palmatum

Message par jardinature » jeu. 17 août 2017, 10:22

Bonsaï Acer palmatum
Bonsai_acer01.jpg
Exposition : Ombre à mi-ombre toute l’année sauf au printemps et en automne ou il peut être en pleine lumière, ce qui améliore sa vigueur et la couleur de ses feuilles.
A protéger toute l’année, et particulièrement en été des vents qui dessèchent les feuilles.
Plage de températures : -10°C - +30°C.

Arrosage : Garder le substrat humide et attendre que l’akadama en surface s’éclaircisse un peu pour réarroser. En saison de croissance, les besoins en eau augmentent rapidement, ne jamais laisser sécher complètement.
Par temps chaud, éviter d’arroser les feuilles pour éviter les brûlures.

Rempotage : Au printemps, tous les deux ou trois ans, selon la vigueur du sujet.
Si par hasard un gel tardif survient après rempotage, les racines peuvent être touchées. Il vaut donc mieux sortir l’arbre du pot pour voir l’état des radicelles.
Si elles sont gravement abîmées (le bout se détache tout seul), il faut les recouper, ce qui équivaut à un rempotage bis.
Car si elles sont dans cet état, l’arbre va continuer à pousser quelques mois (il vit sur ses réserves), mais en fait il sera en train de mourir.

Substrat : Dans un mélange bien drainant, aéré et légèrement acide, par exemple 1/3 sable grossier, 1/3 Akadama et 1/3 terre de bruyère tamisée. On peut remplacer le sable grossier par de la Kanuma et la terre de bruyère par des écorces de pin compostées, ou utiliser un mélange purement minéral 2/3 Akadama et 1/3 Kanuma, en adaptant l’arrosage et la fertilisation.
Il ne faut pas oublier non plus que le choix du substrat dépend aussi de l’étape de culture et de la région dans laquelle l’arbre est cultivé.
Pour les débutants, un substrat composé à 100 % d’akadama sera parfait, le temps d’en apprendre un peu plus.

Fertilisation : Démarrer la fertilisation azotée après le 1er pincement afin d’éviter l’allongement des entre-nœuds. Sur les arbres aboutis, pas d’engrais avant la fin du printemps (début juin) pour éviter de grosses feuilles.
Comme pour tous les arbres d’extérieur, cesser la fertilisation de la fin de l’automne jusqu’au début du printemps.

Taille : L’Erable palmé est sujet aux écoulements de sève lors de la taille, ce qui empêche de mastiquer efficacement les plaies et épuise l’arbre.
Pour éviter cela, il est recommandé de pratiquer la taille de structure en automne dans la semaine suivant la chute des feuilles. A cette période, il n’y a aucun risque de déperdition de sève. Mais on ne peut faire cette taille d’automne que dans les régions ou l’hiver n’est pas trop sévère.
Sinon, on peut aussi le faire au début du printemps avant que la sève ne se remette à circuler, juste avant l’éclatement des bourgeons, et tenter de couvrir la plaie avec un mastic fongicide mais cela est plus risqué qu’en automne.Il est à noter que les années de rempotage, on peut tailler au printemps sans problème car le rempotage empêche l’arbre de pleurer.
Dans tous les cas, éviter de tailler en plein hiver et assécher légèrement le substrat avant de procéder à la taille.
Pincer les jeunes pousses à deux feuilles durant toute la période de croissance pour favoriser la ramification et limiter la longueur des entre-noeuds.
Après avoir rabattu un tronc, il peut produire des branches en verticille à partir de bourgeonslatents, mais uniquement aux points nodaux. Ces noeuds sont aisément reconnaissables aux bandes sur les jeunes arbres qui n’ont pas encore une écorce mature.
Sur un arbre vigoureux et pas la même année que le rempotage, on pourra pratiquer une défoliation à la mi-juin pour obtenir des feuilles plus petites et une meilleure ramification.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Yves Wouters
Image Image
http://www.meteoeu.net
°°° La terre n'est pas une poubelle, alors vivons en harmonie avec elle !
Jardin des Haies : https://www.jardindeshaies.be
Photographie : https://www.fandephoto.net

Répondre

Retourner vers « Feng Shui & Bonsaï »