:emo3: Le système de notifications remplace les avertissements par email. Tout est réglable dans votre profil.
Vous pouvez charger facilement des images dans un message avec l'onglet "Fichiers joints" en dessous de la zone de message.
Cependant, nous vous encourageons à utiliser la Galerie Photos de façon à pouvoir retrouver vos photographies facilement.

Concours Bricolage au Jardin : Cliquez ici


Venez partager votre passion avec nous !

Dossier Bambous : caractéristiques : Fin

Forum consacré aux plantes vivaces

Modérateur : Equipe nature

Répondre
Avatar du membre
lea
Site Admin
Site Admin
Messages : 17919
Enregistré le : lun. 14 mars 2005, 21:12
Localisation : Allier

Dossier Bambous : caractéristiques : Fin

Message par lea » mer. 08 oct. 2008, 15:39

1ère partie

Le bambou fait partie de la famille des poacées appelée plus communément « graminées ».

Plante à feuilles persistantes et pourtant au printemps lorsque les nouvelles feuilles apparaissent, la pluspart des anciennes se détachent même celles restées vertes en hiver. C’est un renouvellement naturel.

Le bambou a une autre caractéristique : le diamètre de la jeune pousse (turion) est celle de la tige adulte. Ils ne développent pas l’épaisseur de leurs tiges comme un arbre ou un arbuste, mais développent le nombre de tiges.

Le bambou comprend :
- un rhizome (tige souterraine)
- une tige ou chaume (partie aérienne) qui comprend des nœuds et entrenoeuds en fonction de variétés, ceci afin de stabiliser la tige ou chaume.
- des branches ou rameaux qui poussent sur la tige (chaume) une fois sa croissance terminée
- des feuilles portées par les branches, jamais par la tige principale (chaume)


Vocabulaire :
- chaume = tige principale
- traçant : se dit de rhizomes qui courent rapidement sous terre et émettent des chaumes de plus en plus loin de la souche (appellation botanique: développement monopodial = croissance à partir d’un bourgeon terminal)
- cespiteux : se dit de rhizomes qui émettent de nouveaux chaumes exclusivement prés de la souche , en touffe serrée (appellation botanique :développement sympodial = la racine principale arrête sa croissance et des bourgeons latéraux prennent la suite, et ainsi de suite)
- turion = jeune pousse sortant de terre sans branches ni feuilles
- pousse : 1er stade de développement d’un bourgeon avant qu’il ne donne un turion
- gaine : enveloppe végétale qui protége la jeune tige (turion) pendant toute sa croissance
- entrenoeud : partie du chaume ou de la branche entre deux noeuds

Le rhizome :
Deux types de rhizomes pour deux types de bambous.

Le bambou cespiteux, qui pousse donc en touffe serrée, a un rhizome (appelé pachymorphe) court et épais.
Image


Le bambou traçant a un rhizome (appelé leptomorphe) long et mince.
Image



Le chaume
La tige ou chaume du bambou lui donne toute sa caractéristique exotique.
Les chaumes peuvent atteindre quelques dizaines de cm comme plusieurs mètres de hauteur.
Ils sont épais ou minces, au port droit ou penché mais toujours avec beaucoup de souplesse.
Les principales variétés ont des chaumes verts, mais il en existe des jaunes, bruns, noires, bicolores, striés…….etc.
Le chaume se compose de nœuds et d’entrenoeuds, qui stabilisent le chaume. Souvent réguliers, certaines espèces présentent des chaumes avec des entrenoeuds irréguliers.

Image


Le chaume est la partie la plus importante du bambou, car c’est lui qui servira de matériau. La tige est creuse ; on l’appelle bois et pourtant ce n’est pas tout à fait le même que pour nos arbres et arbustes. Les fibres de cellulose qui composent le chaume, font à peu prés 1 cm de long ; pour le bois des arbres, elles font tout juste quelques millimètres.
Les fibres de cellulose du bambou contiennent de la lignine et de la silice, alors que le bois de nos arbres ne contient que de la lignine

encore des bambous :yawinkle:
Phyllostachys flexuosa
Image

A suivre......... :yawinkle:
Modifié en dernier par lea le jeu. 09 oct. 2008, 22:48, modifié 2 fois.
Léa

Avatar du membre
lea
Site Admin
Site Admin
Messages : 17919
Enregistré le : lun. 14 mars 2005, 21:12
Localisation : Allier

Message par lea » jeu. 09 oct. 2008, 22:40

2ème partie

Croissance du chaume
Etant donné que la croissance du chaume est très rapide (quelques semaines), tous les éléments nécessaires à cette croissance sont emmagasinés dans le rhizome au cours de l’été et automne précédents.

Les turions sortent du sol à différentes périodes de l’année en fonction des espèces, le plus souvent entre mars et juillet ; tout dépend aussi du climat et des conditions de culture.

Comme il a été écrit plus haut, le diamètre du turion (pousse) est celui de la taille adulte du chaume. Les nœuds et entrenoeuds sont déjà dans le turion, celui se déploie comme une canne à pêche téléscopique. La gaine de chaume le protége pendant toute sa croissance, et a dans son enveloppe des éléments nutritifs qui l’aident à se développer.

Quand le chaume a fini de grandir, la gaine se fane car elle ne sert plus à rien. Les bourgeons de branches ont déjà commencé à se développer au niveau des nœuds. En fonction des espèces le développement des branches ne s’effectue pas de la même façon. C’est un repère important pour différencier les variétés.

La croissance du chaume est caractérisée par un phénomène particulier au bambou ; les nouveaux chaumes de l'année dépasseront sytématiquement ceux de l'année précédente, exemple :
Année 1, le chaume fera 1m
Année 2, le nouveau chaume fera 2 m
Année 4, le nouveau chaume fera 4 m et ainsi de suite jusqu'à la taille effective de l'espèce, en fonction du climat et des conditions de culture

Branches - feuilles - fleurs

Les branches vont donc se développer à partir de bourgeons (yeux). En règle générale, une branche par œil , et 2 yeux par nœud. Les feuilles se forment sur ces branches ainsi que les prochains yeux pour la croissance de nouvelles branches l’année suivante.

Les feuilles du bambou restent vertes plus d’une année ; mais elles finissent par jaunir et tomber ; il y a donc un renouvellement naturel des feuilles. L’été, le bambou continue de faire des feuilles.

La forme, la taille et la couleur d’une feuille de bambou peuvent varier d’une variété à l’autre. C’est un critère de plus dans le choix de son bambou dans son jardin.

Les bambous fleurissent rarement. Pour certaines espèces, la floraison épuise tellement le bambou qu’il meure. Quelques fois le rhizome a conservé des réserves et développe des pousses fragiles mais qui reconstitueront les réserves du pied.

A une époque, il était coutume de dire que lorsqu’un bambou fleurit, toute la variété dans le monde fleurit en même temps. Il s’avère d’après de nouvelles études, que cela n’est pas systématique. La floraison des bambous possède encore des recoins inconnus et mystérieux pour les chercheurs.

Et voilà nous avons fait un petit tour dans le monde du bambou.
Maintenant que nous le connaissons mieux, cela sera plus facile pour le choisir, le planter, en prendre soin.

Image

Image

Graines de fleurs d'un de mes bambous : il a refait des feuilles cet été [-o< [-o< :-$
Image

Ce dossier n'est pas complet, je ne peux pas tout écrire, mais le principal y est :-$

A suivre........le dernier dossier sur la plantation de son bambou :yawinkle:

=;

Source : archives personnelles, guide clause, livre Bambous de C.Recht, catalogue général de la bambouseraie de Pra France, Guide du bambou de la pépinière P., livre jardin japonais de 0.Nitschke.....
Léa

Répondre

Retourner vers « Plantes vivaces »