>>> Ce site utilise des cookies. En poursuivant la navigation, vous acceptez leur utilisation permettant l'accès à toutes les fonctionnalités du site. En savoir plus et paramétrer vos cookies

Lune et jardin

Boutique plantes

Potager facile

Jardin extraordinaire

 

 

Concours photo

Abonnez-vous au journal d'information

 

Accueil

Dossiers & Articles

F O R U M

Petites annonces

Bourse d'échanges

Galerie photos

Webmasters

> Agenda > Calendrier du jardin > Les oiseaux > Ma planète > Jeux & Divertissements > Poèmes nature
> A visiter > Jardiner avec la lune > Actualité > Fonds d'écran > Concours du moment > Autres poèmes
> Expositions > Vos jardins > Marche & Rando > Web TV > Concours précédents > Bibliothèque
> Parcs & Jardins > Trucs & Astuces > Rusticité > Noël > Achats livres et CD
> Vacances nature > Printemps > Automne > Noël en Europe > Nouvel An

 

Articles et Dossiers Jardinature

 

 

L'azalée, plante d'intérieur de charme

 

 

Azalée, plante de charme

 

 

L’azalée est une plante fleurie de la même famille que les rhododendrons, elle est originaire d’Asie.

 

L’azalée d’intérieur est aussi appelée Rhododendron Simsii. C’est certainement l’une des plantes d’intérieur les plus en vogue car très appréciée pour la beauté de ses fleurs rouges, roses, lavandes, violettes, blanches ou même parfois bicolores. Les rhododendrons ou azalées appartiennent à la famille des Éricacées, ils forment un genre de plantes dit angiospermes (arbres, arbustes, arbrisseaux).

 

L’azalée est une plante de terre de bruyère très proche du rhododendron, cet arbuste existe en espèces à feuilles caduques connu sous le nom d’azalée de Chine, ou encore en espèces à feuilles persistantes, azalée japonaise. Une grande partie des azalées peut être cultivée en plante d’intérieur et en serre. Cette plante est l’une des premières á fleurir les potées et pour une longue période, dès la fin de l’été jusqu’au printemps suivant !

 

Bon à savoir : Achetées à la fin de l’hiver, elles sont plus résistantes.

 

Cet arbuste est spectaculaire cultivé sur tige dans un pot, pour éventuellement embellir vos balcons et terrasses de ses couleurs printanières. Il est aussi possible de former des azalées sur tronc en privilégiant une tige bien droite et en enlevant les branches latérales au fur et à mesure. Dans un jardin, l’azalée trouvera sa place dans un massif ou une bordure, isolé ou en petit groupe au milieu d’une pelouse. En la taillant de manière appropriée, vous pouvez lui donner une forme esthétique : tige, arceau, pyramide…

 

Elle se comporte très bien dans un appartement, bien entendu en y respectant quelques règles. Justement, pour ce qui est de l’entretien, l’azalée reste une plante peu exigeante donc pas besoin d’être un pro du jardinage, cependant elle préfère une bonne luminosité indirecte. En ce qui concerne l’arrosage, il est difficile de savoir exactement combien de fois par semaine il est nécessaire de l’alimenter, cela dépend de sa dimension, du volume du pot, de l’exposition et la température de la pièce…

 

Ce petit arbuste natif de Chine est facile à vivre, il faut juste garder un œil sur son pied puisque c’est l’endroit qui détermine ses besoins en eau. Pas trop d’eau, mais pas trop peu non plus, lorsque vous touchez la terre et que celle-ci est humide c’est parfait.

 

Quelques conseils :

 

Il faut tout d’abord bien la choisir, une azalée de qualité contient de nombreux boutons fermes, à peine colorés. Avant de l’installer, il faut la secouer afin de se débarrasser des feuilles mortes.
Ensuite, il faut être attentif à l’arrosage car le manque d’eau peut la faire mourir en 24 heures. Pour cela, toujours vérifier la base du bois, celle-ci doit être foncée sur 1 ou 2 cm. Si la plante est claire jusqu’en bas, elle manque d’eau, si elle est foncée jusqu’en haut, elle en a trop.
Les azalées fleurissent mieux à la lumière ou à la chaleur, il est cependant déconseillé de la positionner à côté d’un radiateur. Il est important de penser à retirer les fleurs fanées soigneusement à la fin de sa floraison et continuer à l’arroser comme avant afin de favoriser les pousses nouvelles et obtenir une belle floraison l’année suivante.

 

Une fois les gelées passées, vous pouvez sortir le pot dehors à l’ombre et en septembre-octobre rentrer la plante dans une pièce lumineuse, son volume sera doublé et elle fleurira à partir du mois de Janvier.

 

Il faut surtout éviter les engrais conventionnels car ils contiennent de sels minéraux qui peuvent lui être toxiques. Il existe des engrais spécialement adaptés pour les rhododendrons, ils se font appeler acidifiants.

 

L’azalée se plaît quasiment partout en France.

 

Inscrivez-vous à la lettre Jardinature afin de recevoir dans votre boîte mail

les dernières infos, articles et dossiers

Inscrivez-vous ici

 

 

 

 

>> Retour à la page principale des dossiers

 

 

 
English español Italiano deutsch Português

 

Jardinature est géré bénévolement. Vous pouvez nous soutenir et nous vous en remercions.


Ecrivez-nous vis notre formulaire de contact !


Recevez notre journal d'information

par e-mail

Inscription gratuite



Du bio, de la ferme à chez vous !


 

 

 

Liens divers

 

 

 

 

 


 

 

© 2000-2021 Jardinature

 

Qui sommes-nous ?    Journal d'information    Copyright et vie privée    Bannières et logos    Pépinières   Liens divers   Contact