>>> Ce site utilise des cookies. En poursuivant la navigation, vous acceptez leur utilisation permettant l'accès à toutes les fonctionnalités du site. En savoir plus et paramétrer vos cookies

Lune et jardin

Boutiques en ligne

Potager facile

Jardin extraordinaire

 

 

Concours photo

Abonnez-vous au journal d'information

 

Accueil

Dossiers & Articles

F O R U M

Petites annonces

Bourse d'échanges

Galerie photos

Webmasters

> Agenda > Calendrier du jardin > Les oiseaux > Ma planète > Jeux & Divertissements > Poèmes nature
> A visiter > Jardiner avec la lune > Actualité > Fonds d'écran > Concours du moment > Autres poèmes
> Expositions > Vos jardins > Marche & Rando > Web TV > Concours précédents > Bibliothèque
> Parcs & Jardins > Trucs & Astuces > Rusticité > Noël > Achats livres et CD
> Vacances nature > Printemps > Automne > Noël en Europe > Nouvel An

 

Dossiers & Articles Jardinature

 

 

 

Changements à venir dans le secteur de la construction en 2022

 

 

 

 

 

 

Le secteur de la construction doit toujours s’adapter aux nouvelles législations. Les changements sont d’autant plus rapides ces dernières années alors que se posent les problématiques environnementales et énergétiques. Si vous souhaitez en savoir plus sur les changements à venir dans le secteur de la construction en 2022 en France, lisez bien attentivement cet article.

 

 

Faites confiance aux experts pour bien saisir les changements

 

Avant de voir tous les changements qui ont lieu en 2022, il est indispensable de rappeler qu’à la moindre hésitation, il vaut mieux s’entourer de professionnels. Le secteur de la construction ne doit pas être pris à la légère car une mauvaise décision peut avoir des grandes répercussions.

 

Ainsi, il est intéressant de faire appel à des experts en énergie pour connaître les possibilités, les coûts et les conséquences de chaque option qui se présente à vous. En cas de doute, tournez-vous vers des conseils comme Hellio, spécialiste de la transition énergétique. Vous pourrez mieux comprendre tous les enjeux liés à l’énergie et à la construction pour prendre des orientations sûres et efficaces.

 

 

Les permis de construire en ligne

 

C’était attendu depuis longtemps et c’est désormais possible : le dossier du permis de construire peut désormais être déposé en ligne car c’est obligatoire pour toutes les communes de plus de 3 500 habitants. Ceci est une grande révolution car auparavant, il était nécessaire de se rendre en mairie au service urbanisme.

 

Cela n’était pas sans poser des problèmes de logistique ou d’emploi du temps, surtout lorsque des dossiers incomplets étaient refusés, obligeant l’administré à effectuer plusieurs allers-retours.

 

 

Mise en place de la RE 2020

 

La RE 2020 (ou Règlementation Environnementale 2020) remplace la RT 2012 pour les bâtiments neufs, proposant ainsi de nouvelles règlementation thermiques. Elle concerne aussi bien les bâtiments publics que les logements de particuliers, appartements ou maisons. Cette RE 2020 répond à un triple objectif : réduire l’impact de la construction sur l’environnement en utilisant des matériaux bio-sourcés, rendre les logements moins énergivores et leur donner une meilleure étanchéité en hiver comme en été.

 

Qu’est-ce que cela change concrètement pour l’acheteur ? Un surcoût de 2 % à l’achat mais un vrai investissement à long terme doublé d’une réduction de l’empreinte écologique.

 

 

Comment appliquer la RE 2020 ?

 

Le maître d’ouvrage doit réaliser deux attestations : l’une au moment du dépôt du permis de construire et l’autre à l’achèvement des travaux. Cette attestation stipule que le logement neuf respecte les règles de la RE 2020. Le maître d’ouvrage doit conserver ce document ainsi que toutes les pièces justificatives pendant au moins six ans après la fin du chantier.

 

Le document devra être transmis à tout nouvel acheteur ou toute entité officielle souhaitant exercer un droit de visite pour contrôler l’application de la RE 2020 sur le logement.

 

 

La ZAN zéro artificialisation nette

 

La ZAN est l’acronyme de « Zéro Artificialisation Nette » dont l’objectif est de lutter contre l’artificialisation des sols. Un décret a été publié début 2022 pour mettre en place un « objectif ZAN » dans 22 territoires tests en France.

 

Dans ces zones, tout sol rendu imperméable par béton, dalles ou asphalte sera considéré comme artificiel à partir de 500 mètres carrés en zone construite (2 500 mètres carrés en non construite).

 

L’objectif est de réduire les artificialisations de 50 % d’ici 2030.

 

 

 

Inscrivez-vous à la lettre Jardinature afin de recevoir dans votre boîte mail

les dernières infos, articles et dossiers

Inscrivez-vous ici

 

 

 

 

>> Retour à la page principale des dossiers

 

 

 
English español Italiano deutsch Português

 

Jardinature est géré bénévolement. Vous pouvez nous soutenir et nous vous en remercions.


Ecrivez-nous vis notre formulaire de contact !


Recevez notre journal d'information

par e-mail

Inscription gratuite



Du bio, de la ferme à chez vous !


 

 

 

Liens divers

 

chat 160x600

 

 

 

 


 

 

© 2000-2022 Jardinature

 

Qui sommes-nous ?    Journal d'information    Copyright et vie privée    Bannières et logos    Pépinières   Liens divers   Contact