:emo3: Le système de notifications remplace les avertissements par email. Tout est réglable dans votre profil.
Vous pouvez charger facilement des images dans un message avec l'onglet "Fichiers joints" en dessous de la zone de message.
Cependant, nous vous encourageons à utiliser la Galerie Photos de façon à pouvoir retrouver vos photographies facilement.

Concours Bricolage au Jardin : Cliquez ici


ImageBOUTIQUES EN LIGNE - PASSEZ VOS COMMANDES FACILEMENT


Venez partager votre passion avec nous !

Mirabellier malade

Forum réservé aux maladies des plantes et arbustes

Modérateur : Equipe nature

Avatar du membre
Plume
Expert(e)
Expert(e)
Messages : 443
Enregistré le : ven. 22 juil. 2011, 03:34
Localisation : Paris

Message par Plume » mer. 24 août 2011, 18:14

Merci Lea;

mais comment utilises- tu ton greffoir ou ton couteau? comment le tiens -tu ; comment réalises-tu le nettoyage de l'écorce, s'il te plait?
"Il faut toujours viser la lune car, même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles."Oscar Wilde.

Avatar du membre
lea
Site Admin
Site Admin
Messages : 17918
Enregistré le : lun. 14 mars 2005, 21:12
Localisation : Allier

Message par lea » mer. 24 août 2011, 18:46

Comme tout couteau :-k :-k :-k le sens de ta question ?

le greffoir est plus facile d'utilisation pour couper des morceaux d'écorces, car la coupure sera nette, franche et sans bavure, du fait de sa lame trés aiguisée et recoubée.
Le couteau plus facile pour gratouiller pour enlever le maximum les résidus d'écorces,mais coupe moins bien......moins net.

J'utilise les deux........et c'est aussi en fonction de ce qui est à nettoyer, à gratter, à couper.....et d'autres peuvent avoir d'autres méthodes tout aussi efficace.

Un bon opinel bien affuté fera aussi l'affaire.

=;
Léa

Avatar du membre
Plume
Expert(e)
Expert(e)
Messages : 443
Enregistré le : ven. 22 juil. 2011, 03:34
Localisation : Paris

Message par Plume » mer. 24 août 2011, 22:44

léa a écrit :Comme tout couteau :-k :-k :-k le sens de ta question ?

le greffoir est plus facile d'utilisation pour couper des morceaux d'écorces, car la coupure sera nette, franche et sans bavure, du fait de sa lame trés aiguisée et recoubée.
Le couteau plus facile pour gratouiller pour enlever le maximum les résidus d'écorces,mais coupe moins bien......moins net.

J'utilise les deux........et c'est aussi en fonction de ce qui est à nettoyer, à gratter, à couper.....et d'autres peuvent avoir d'autres méthodes tout aussi efficace.

Un bon opinel bien affuté fera aussi l'affaire.

=;
Tu racles ou tu coupes "une tranche" de bois? Pourquoi couper l'écorce?
On peut utiliser ensuite du goudron norvègien sur les endroits qui suintent?
"Il faut toujours viser la lune car, même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles."Oscar Wilde.

Avatar du membre
lea
Site Admin
Site Admin
Messages : 17918
Enregistré le : lun. 14 mars 2005, 21:12
Localisation : Allier

Message par lea » jeu. 25 août 2011, 09:53

Plume,

Cela fait partie des connaissances que l’on doit avoir ou acquérir quand on a un verger.
Car à un moment donné il faudra bien intervenir pour soigner ses arbres.

1. Beaucoup te diront que racler ou gratter ou gratouiller pour enlever les parties malades,
pour atteindre le bois d'écorce saine est absolument nécessaire.
Evidement en douceur, pas n’importe comment.
On utilise son couteau préféré, celui avec lequel on travaille le plus souvent au jardin, celui avec lequel on est plus à l’aise…..
En prenant garde de le désinfecter souvent pour ne pas transmettre de microbes partout.


2. les écorces pourries malades...., on les enlève en les coupant net,
Ne jamais les arracher en tirant dessus. Cela blesserait encore plus l’arbre.
Le greffoir est souvent recommandé car il coupe net.
On fait attention à ne pas entamer le bois sain……
L’arbre refera sa nouvelle écorce sur des parties saines et non pas malades ni pleine de bactéries ou champignons.
Il faudra surveiller tant que la plaie n’est pas recouverte de nouvelle écorce (que les bourrelets se rejoignent) ;
cela peut prendre des mois voir des années en fonction de l’importance de la plaie.

Et comme chacun le sait, quand on commence à s’intéresser aux soins des arbres,
une coupe nette franche et sans accroc est une barrière naturelle aux spores des champignons et aux cellules des bactéries.
Une coupe non franche avec des accrocs est la porte grande ouverte à toutes les infections possible.

C’est que je m’emploie de répéter sur le forum depuis des années.
Les bons gestes et les bonnes façons d’agir sont indispensables.

Rien ne sert à un arbre de faire de la gomme pour les bourrelets de la nouvelle écorce, si on laisse les parties infectées en dessous.
Cela serait aberrant et pas très sympa pour l'arbre.

Je n'aime pas le goudron norvégien.......il y a des mastics cicatrisant bien plus efficaces.
Beaucoup diront que le mastic à greffer est bien plus opérationnel, mais très onéreux.............

Alors le choix s'oriente en fonction de son portefeuille et des résultats désirés :
Le mastic cicatrisant est beaucoup plus facile d'emploi et résultat très positif.

Le goudron norvégien, dégouline......même quand il fait chaud.sur les plaies des arbres....ce n’est pas joli.....
j'utilisais au début, j'ai vite abandonné.

et le goudron de Norvège.....cela attire les 4 pattes à poils durs et au groin fouineur .................

J'ai eu de bien meilleurs résultats avec le mastic cicatrisant "arbres", c'est qui compte !

L’évolution des produits phytosanitaires nous rendent parfois bien service, comme aussi garder des méthodes anciennes
(par exemple le badigeon de chaux pour protéger les troncs d’arbres, un vieux truc, toujours efficace et pas cher).

Bon avec tout ça, j'espère que Vincent aura lu le message pour son cerisier, posté plus haut

=;
Léa

Avatar du membre
Plume
Expert(e)
Expert(e)
Messages : 443
Enregistré le : ven. 22 juil. 2011, 03:34
Localisation : Paris

Message par Plume » jeu. 25 août 2011, 10:42

Merci Lea. Ces conseils me permettront d'essayer de soigner actuellement 2 arbres dont j'avais envisagé l'élimination :oops:
"Il faut toujours viser la lune car, même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles."Oscar Wilde.

Avatar du membre
VINCENZO70
Débutant(e)
Débutant(e)
Messages : 36
Enregistré le : lun. 26 avr. 2010, 09:09

Mirabellier malade

Message par VINCENZO70 » mer. 31 août 2011, 10:51

Oui tout à fait
Je viens de prendre connaissance de vos réponses
Je vais essayer d'appliquer sagement vos conseils
J'espère ne pas trop faire de dégâts car la phase de coupage d'écorces me fait un peu peur...

Avatar du membre
Jayjay
Arrivant(e)
Arrivant(e)
Messages : 2
Enregistré le : jeu. 28 juil. 2022, 19:56
Localisation : Metz France

Re: Mirabellier malade

Message par Jayjay » jeu. 28 juil. 2022, 19:59

Bonjour,
Je déterre ce vieux sujet.
J’ai aussi mon jeune mirabellier en cours de formation qui fissure. Il est dans sa deuxième année après la plantation.
On dirait qu’il a poussé trop vite.
Qu’en pensez-vous en terme de diagnostic et de traitement ?
Merci d’avance
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Avatar du membre
jardinature
Site Admin
Site Admin
Messages : 6216
Enregistré le : ven. 18 févr. 2005, 11:47
Localisation : Hainaut - Belgique

Re: Mirabellier malade

Message par jardinature » ven. 29 juil. 2022, 10:23

Bonjour,

C'est un éclatement de l'écorce sans grande gravité. C'est éclatement porte un nom : Gélivure.
Le problème est que cet éclatement est une porte ouverte aux maladies et parasites.
Que faire ?
En principe rien.
On peut cependant badigeonner avec un produit cicatrisant antifongique, c'est plus prudent.
:wink:
Yves Wouters
Image
http://www.meteoeu.net
°°° La terre n'est pas une poubelle, alors vivons en harmonie avec elle !
Jardin des Haies : https://www.jardindeshaies.be
Photographie : https://www.fandephoto.net

Avatar du membre
Jayjay
Arrivant(e)
Arrivant(e)
Messages : 2
Enregistré le : jeu. 28 juil. 2022, 19:56
Localisation : Metz France

Re: Mirabellier malade

Message par Jayjay » sam. 30 juil. 2022, 15:48

Bonjour,
Merci pour ce retour très précis.
J’ai donc badigeonné avec mon cicatrisant en espérant qu’il s’en remette.

Répondre

Retourner vers « Maladies »