>>> Ce site utilise des cookies. En poursuivant la navigation, vous acceptez leur utilisation permettant l'accès à toutes les fonctionnalités du site. En savoir plus et paramétrer vos cookies

Lune et jardin

Météo

Potager facile

Jardin extraordinaire

 

 

Concours photo !

Abonnez-vous au journal d'information


Les oiseaux de nos jardins

Accueil

Dossiers & Articles

F O R U M

Petites annonces

Bourse d'échanges

Galerie photos

Webmasters


English español Italiano deutsch Português


 

  Accueil


Votre agenda expositions, conférences, cours, stages, jardins, plantes, art floral, marches, randonnées, vélo, VTT, vacances nature...

Ajouter un événement à l'agenda

 

  Conseils / Infos


Actualité

Calendrier du jardin

Jardiner avec la lune

Calendrier des semis

Calendrier des tailles

Dossiers & Articles

Marche et rando

Rusticité

A visiter

 

www.vivara.fr/nichoirs

 

 

  Vos témoignages


Ma planète

Journées sans voiture

Vagues de chaleur

Vos découvertes

Vos jardins

Vos passions

Vos réalisations

Vos trucs et astuces

 

  Images/Photos/Vidéos


Galerie photos

Fonds d'écran

Web TV

 

  Reportages photos


Expositions

Parcs et jardins

 

  Poèmes nature


Poèmes nature

Autres poèmes

 

  Bibliothèque


Sélection de livres

Coin lecture (forum)

Achats livres et CD

 

  Saisons/Noël...


Printemps

Automne

Noël

Noël en Europe

Nouvel an

Vacances nature

 

  Concours / Jeux


Concours actuel

Concours précédents

Jeux/divertissements

 

 

 

Dossiers Jardinature

 

 

Un hérisson dans son jardin

 

 

Hérisson



Il est tout à fait possible de rencontrer un hérisson dans son jardin mais encore faut-il avoir un environnement favorable !
Découvrez dans ce dossier nos meilleurs conseils.

 

Avec son museau pointu et un dos hérissé de piquants bruns, le hérisson est précieux allié du jardinier. En effet, il se nourrit d'insectes et de limaces.

 

Le hérisson se fait discret car il s’agit d’un animal nocturne. Invisible durant la journée, c’est souvent à la nuit tombée que celui-ci se déplace.
En hiver, il disparaît, roulé en boule, dans son nid caché sous un tas de bois.

 

 

Où et comment observer un hérisson ?

 

Voici quelques indices qui peuvent trahir sa présence : un nid, enfoui sous un fagot, ensuite des excréments, de petites crottes rondes qui brillent.

 

La période idéale pour le voir actif est la tombée de la nuit du mois d’avril jusqu’au mois de septembre. Il fait alors beaucoup de bruits : grognant, soufflant, et s'il est inquiété il pousse de petits cris et se met en boule. Si vous l'approchez calmement, le hérisson ne s’enfuira pas.
Le hérisson est un excellent grimpeur et nageur, il creuse aussi très facilement pour passer sous les clôtures.

 

Pour vraiment l’observer, il faut donc s’armer de patience, d’une lampe torche ou encore investir dans une caméra infrarouge. Lorsqu’un animal traverse le faisceau lumineux, celui-ci déclenche automatiquement des photos et vidéos.
C’est un matériel coûteux, environ 400 euros, mais dont l’achat vaut le coup lorsqu’on est passionné par la nature.

 

 

Hérisson

 

 

 

Où dort un hérisson dans le jardin ?

 

Dans la nature, le hérisson habite les bois de feuillus, les haies, les broussailles, les parcs, les prairies humides (surtout au bord de ces milieux), les jardins, les dunes avec buissons. On le trouve jusqu’à 2000 m en montagne.

 

Si vous voulez créer un environnement favorable pour accueillir un hérisson dans le jardin, un simple tas de bois est déjà un bon accueil pour son refuge. La litière est composée de paille, feuilles et petites brindilles d'herbe.

 

 

Que donner à manger à un hérisson ?

 

Le hérisson consomme surtout des invertébrés terrestres tels que les lombrics, les chenilles, les araignées, les limaces, parfois des grenouilles, des lézards, de jeunes rongeurs, des oisillons, des œufs, des cadavres (poissons inclus), aussi des fruits et champignons. Sa ration nocturne est d'environ 70g. Si vous avez des limaces et des escargots, attention donc aux anti-limaces utilisés au jardin.

Dans un jardin géré naturellement, le hérisson se révèle donc un auxiliaire utile, qu’il n’est pas forcément nécessaire de nourrir hormis au départ, pour l’appâter.

Important : il faut lui laisser une coupelle d’eau, surtout en été, car l'animal est sensible à la canicule.

 

 

Comment attirer un hérisson dans son jardin ?

 

Il apprécie les espaces sauvages où il a la possibilité de se cacher des prédateurs.
Il est donc intéressant de laisser par endroit un morceau de pelouse non tondu, où il pourra rester la journée à se reposer.
Il est important aussi de garantir l’accès au jardin : un trou dans le grillage suffit !

 

 

Les dangers qui menacent le hérisson

 

Nombreux sont les dangers que recèlent notre monde de machines pour les hérissons. Malgré sa protection par une loi, le hérisson "ne fait pas de vieux os" : seulement 4 hérissons sur mille atteignent l’âge de 10 ans, et 25% d’entre eux ne survivent pas d’une année sur l’autre.

Les causes de mortalité chez le hérisson sont :
- Intoxiqué par les anti-limaces et autres pesticides (26% des morts de hérissons), directement ou indirectement (en mangeant des insectes ou des limaces eux-mêmes empoisonnés) ;
- Écrasé par une voiture, en voulant la traverser une route (25%) ;
- Noyé après être tombé dans une piscine ou un bassin, aux bords abrupts qui l'empêche de pouvoir en sortir (10%), malgré qu'il soit bon nageur, il s'épuise à essayer de sortir de l'eau ;
- Mort d’épuisement et de faim, en se retrouvant coincé dans un fossé, un filet de culture ou autre piège (13%) ;
- Brûlé en même temps qu’un tas de feuilles ;
- Passé sous les lames des débroussailleuses ou des tondeuses ;
- Attaqué par ses prédateurs naturels, ou des animaux domestiques : fouine, blaireau, renard, chat, chien.

 

*******

Les pièges à bière, quel effet sur le hérisson ?

 

Employez de la bière sans alcool pour piéger les limaces. Car les hérissons boivent la bière et alcoolisé, cet animal n’a plus le réflexe de se mettre en boule pour se protéger de ses prédateurs, ce qui le rend très vulnérable !

*******

 

Comment protéger le hérisson de tous ces dangers ?

 

Des petits gestes simples peuvent sauver la vie des hérissons de passage dans votre jardin, et mieux, l'aider pour sa survie :
- Pour éviter toute noyade dans votre piscine ou bassin aux parois abruptes, laissez flotter une planche de bois qui fera office de radeau ;
- Contre l’intoxication et l'empoisonnement des hérissons, utilisez des produits naturels portant la mention spéciale : "non toxique pour les hérissons". Ou mieux employez des "remèdes naturels" et astuces contre les limaces ;
- Vérifiez tous tas de branchages et feuilles avant d’y mettre le feu. Ou mieux, utilisez un incinérateur que vous remplirez à la main, car brûler ces déchets verts dans le jardin est interdit par la loi ;
- Attention aux filets de culture, vérifiez souvent qu’aucun animal n’est pris dedans (hérissons comme oiseaux !) ;
- Nettoyez votre jardin de tout objet plastique : sachet, anneaux, gobelet… sont autant de pièges mortels pour les hérissons ;
- Attention aux trous et autres fossés desquels le hérisson ne pourrait plus sortir, faisant de lui une cible facile pour les prédateurs ;
- Si la clôture qui délimite votre jardin est haute et enterrée en profondeur, installez un tuyau ciment d’au moins 30cm de diamètre, pour faciliter ses entrées et sorties de votre jardin ;
- Ne manipulez jamais un bébé hérisson à mains nues, vous laisseriez sur lui une odeur qui pousserait ses parents à l’abandon, ou pire au meurtre ;
- Ne donnez pas de lait aux hérissons, ils y sont intolérants ;
- Laissez quelques feuilles mortes aux hérissons, pour leur nid ;
- Assurez-vous qu'il ait des lieux de chasse : prairie fleurie, haie mixte bien touffue à la base, buissons et plantes vivaces hautes ;
- Enfin, vous pouvez installer un abri à hérisson pour qu’il se sente bien chez vous, et en sécurité vis à vis des prédateurs.

 

 

Pour en savoir encore un peu plus sur l'animal...

 

Reproduction

La copulation a lieu surtout au printemps après l’hibernation. La gestation dure de mai à octobre, mais surtout en mai-juillet et septembre. La maturité sexuelle est obtenue à l'age de 1 an. La gestation dure de 31 à 35 jours. On compte 4 à 6 petits par portée en moyenne. Il n'y a qu'une seule portée annuelle. La femelle possède 10 tétines. Les jeunes sont aveugles à la naissance : les piquants, blancs et mous apparaissent peu après. A 36 heures, ils sont foncés sauf l’extrémité qui est blanche. Les jeunes se mettent en boule à 11 jours et commencent à quitter le nid à 22 jours. Le sevrage a lieu entre 4 et 6 semaines. Seule la femelle s'occupe des petits, maïs il semble qu’elle les laisse la nuit.

 

Longévité

 

Le Hérisson vit entre 7 et 10 ans au maximum, 3 ans en moyenne. La mortalité des jeunes avant la dispersion est d'environ 20 % puis 60-70 % à 1 an. Après, il a de bonnes chances de survie jusqu’à 4-5 ans. La principale cause de mortalité est sans doute la faim pendant l’hibernation. Ensuite viennent les prédateurs comme le blaireau, le renard roux, la martre et d’autres carnivores tels que l'aigle royal et le hibou grand-duc, mais les restes trouvés dans l’estomac ou les pelotes de réjection correspondent sans doute pour partie à des hérissons morts pris sur les routes ou ailleurs.

 

 

 

Vous souhaitez apporter votre contribution et améliorer ce dossier ?

Contactez-nous !

 

 

 

 

>> Retour à la page principale des dossiers

 

 

Jardinature est géré bénévolement. Vous pouvez nous soutenir et nous vous en remercions.


Ecrivez-nous vis notre formulaire de contact !


Recevez notre journal d'information

par e-mail

Inscription gratuite



 

 

 

Liens divers

 

 

 

 


 

 

Domaines : www.jardinature.be  www.jardinature.ch  www.jardinature.eu  www.jardinature.net

 

© 2000-2018 Jardinature

 

Qui sommes-nous ?    Journal d'information    Copyright et vie privée    Bannières et logos    Pépinières   Liens divers   Contact