>>> Ce site utilise des cookies. En poursuivant la navigation, vous acceptez leur utilisation permettant l'accès à toutes les fonctionnalités du site. En savoir plus et paramétrer vos cookies

Lune et jardin

Boutiques en ligne

Potager facile

Jardin extraordinaire

 

 

Concours photo

Abonnez-vous au journal d'information

 

Accueil

Dossiers & Articles

F O R U M

Petites annonces

Bourse d'échanges

Galerie photos

Webmasters

> Agenda > Calendrier du jardin > Les oiseaux > Ma planète > Jeux & Divertissements > Poèmes nature
> A visiter > Jardiner avec la lune > Actualité > Fonds d'écran > Concours du moment > Autres poèmes
> Expositions > Vos jardins > Marche & Rando > Web TV > Concours précédents > Bibliothèque
> Parcs & Jardins > Trucs & Astuces > Rusticité > Noël > Achats livres et CD
> Vacances nature > Printemps > Automne > Noël en Europe > Nouvel An

 

Dossiers & Articles Jardinature

 

 

Danger et invasion au jardin !

 

 

 

De plus en plus, les plantes voyagent d'un continent à l'autre et s'implantent un peu partout sur la planète.
Malheureusement, certains spécimens sont de véritables poisons et/ou de dangereux envahisseurs.
L'équilibre végétal est parfois fragile et un rien peut faire tout basculer !

 

La renouée du Japon

 

 

Originaire d'Asie, la renouée du Japon (Fallopia japonica) se plaît si bien en Europe qu'elle est devenue l'une des plantes les plus invasives.
Via ses rhizomes, elle peut rapidement envahir tout un terrain.
On peut cependant la contenir dans les jardins en arrachant régulièrement les jeunes pousses.
Attention aussi à la renouée grimpante ou renouée du Turkestan (Fallopia baldschuanica) qui est tout aussi envahissante !

 

Le laurier cerise

 

 

Le laurier cerise (Prunus laurocerasus) ou laurier palme est souvent utilisé en haie chez nous.
Cependant, c'est un véritable poison ! Toutes ses parties contiennent des hétérosides cyanogénétiques qui se transforment en cyanure dans l'organisme.
Evitez cet arbuste avec les jeunes enfants et les animaux.
Aussi, ce laurier est envahissant et peut atteindre facilement 5 à 6 mètres de haut !

 

Le sumac de Virginie ou vinaigrier

 

 

Le sumac de Virginie (Rhus typhina) est plaisant au jardin. Il est flamboyant à l'automne et les fructifications rougeâtres sont très attractives.
Malheureusement, cet arbuste ou petit arbre est un véritable envahisseur avec ses multiples drageons !
Comme dans le cas du bambou traçant, il convient de mettre une barrière anti-rhizomes lors de la plantation.

 

Le bambou traçant

 

Le bambou est très tendance dans les jardins mais certaines espèces envahissent tout, même au-delà des limites de propriété !
On peut cependant essayer de contenir les rhizomes avec une barrière spécifique vendue en jardinerie mais cela ne suffit pas toujours.
Si vous aimez les bambous, choisissez des sujets non traçants comme le fargesia rufa ou encore le fargesia murielae.

 

Le cotonéaster

 

 

Très à la mode dans le passé, ce couvre-sol menace les espaces naturels !
Les graines sont dispersées par les oiseaux et son système racinaire est très vigoureux.

 

Le mahonia

 

 

Le mahonia poursuit son expansion et le changement climatique n'arrange rien !
Aussi, les oiseaux dispersent ses baies et cet arbuste "faux houx" (Mahonia aquifolium) est toxique.

 

Le saule pleureur

 

 

C'est un joli arbre mais qui pousse très rapidement et occupent un volume important sur le terrain.
Cela peut devenir problématique dans un petit jardin ou si l'arbre est planté trop près d'une maison ou d'un mur.
En effet, son système racinaire est si puissant, qu'il peut détruire tout sur son passage.
On pense alors aux murs et canalisations qui peuvent être endommagés.
A réserver donc aux grands jardins !

 

Le buddleia

 

 

L'arbre aux papillons (Buddleia davidii) est très célèbre pour sa bonne tenue dans les jardins.
Le nectar des jolies fleurs attire de nombreux papillons.
Cependant, il y a un bémol : le nectar est peu nourrissant et les papillons s'épuisent vite.
Aussi, le buddleia fait partie des plantes invasives !

 

La digitale

 

 

La digitale (Digitalis purpurea) est une fleur des sous-bois qui peut aussi pousser facilement dans un coin ombragé du jardin.
Mais le problème est double : la plante est toxique et se resème un peu partout !

 

La rue des chèvres

 

Vivace moins connue, la rue des chèvres (Galega officinalis) est sauvage et d'une extrême vigueur !
Elle est connue pour servir d'engrais (fixateur d'azote) et était autrefois utilisée comme plante médicinale.
A éviter donc au jardin au risque d'être littéralement envahi !

 

La grande berce du Caucase

 

 

Cette plante ombellifère (Heracleum mantegazzianum) est la plus grande d'Europe et est originaire de Géorgie.
Elle est arrivée en Belgique notamment via la Suisse.
Non seulement, elle est envahissante mais dangereuse au contact en provoquant de graves irritations de la peau !
Si vous rencontrez la grande berce dans la nature ou un jardin, méfiance et évitez de toucher la plante.

 

 

Inscrivez-vous à la lettre Jardinature afin de recevoir dans votre boîte mail

les dernières infos, articles et dossiers

Inscrivez-vous ici

 

 

 

 

>> Retour à la page principale des dossiers

 

 

 
English español Italiano deutsch Português

 

Jardinature est géré bénévolement. Vous pouvez nous soutenir et nous vous en remercions.


Ecrivez-nous vis notre formulaire de contact !


Recevez notre journal d'information

par e-mail

Inscription gratuite



Du bio, de la ferme à chez vous !


 

 

 

Liens divers

 

chat 160x600

 

 

 

 


 

 

© 2000-2022 Jardinature

 

Qui sommes-nous ?    Journal d'information    Copyright et vie privée    Bannières et logos    Pépinières   Liens divers   Contact