>>> Ce site utilise des cookies. En poursuivant la navigation, vous acceptez leur utilisation permettant l'accès à toutes les fonctionnalités du site. En savoir plus et paramétrer vos cookies

Lune et jardin

Boutique plantes

Potager facile

Jardin extraordinaire

 

 

Concours photo

Abonnez-vous au journal d'information

 

Accueil

Dossiers & Articles

F O R U M

Petites annonces

Bourse d'échanges

Galerie photos

Webmasters

> Agenda > Calendrier du jardin > Les oiseaux > Ma planète > Jeux & Divertissements > Poèmes nature
> A visiter > Jardiner avec la lune > Actualité > Fonds d'écran > Concours du moment > Autres poèmes
> Expositions > Vos jardins > Marche & Rando > Web TV > Concours précédents > Bibliothèque
> Parcs & Jardins > Trucs & Astuces > Rusticité > Noël > Achats livres et CD
> Vacances nature > Printemps > Automne > Noël en Europe > Nouvel An

 

Dossiers & Articles Jardinature

 

 

 

Pêcher avec la lune : mythe ou réalité ?

 

 


Les jardiniers connaissent très bien l’influence de la lune sur les plantes.

Des expériences menées selon le principe de l'agriculture en biodynamie donnent de bien meilleurs résultats.

La lune influence également les animaux et comme le sujet de la pêche est évoqué ici, de nombreuses espèces de poissons pondent à la pleine lune. Alors, qu'en est-il exactement ?


Pêcher avec la Lune

 

Certaines personnes prétendent que l’appétit des poissons est influencé par les différentes phases de la Lune.

La nouvelle lune et la pleine lune auraient une influence sur la prise des poissons.

Les deux jours qui précédent la nouvelle lune et les deux jours qui précédent la pleine lune seraient les moment les plus favorables pour la pêche.
D'autres facteurs peuvent intervenir sur les meilleurs moments de pêche comme le lever et le coucher de la lune et du soleil.

On peut dire alors que les meilleures prises sont réalisées 1 heure avant et après l’un de ces événements.

 

Sans fondement scientifique, tous les sept jours une période favorable à la pêche peut être prédite en fonction de la situation de la lune.
- Nouvelle lune : Forte activité
- Premier quartier de lune : activité moyenne
- Pleine lune : forte activité
- Dernier quartier: activité moyenne

 

 

Et la pêche en mer ?

 

La Lune et le soleil conditionnent le cycle et l’intensité des marées. L’expérience prouve que les périodes de pêche les moins favorables se situent en mortes-eaux, alors que les courants sont mous, et, au contraire que les meilleures se situent dans les jours qui précèdent et, surtout, dans ceux qui suivent les grandes marées.
Du point de vue des heures favorables à la pêche, on observe que le poisson est plus actif à la côte, pendant le montant et le début du jusant, alors qu’au large il mord mieux en fin du jusant et au début du flot.
Il y a tous les jours deux marées : la marée du matin (ou de nuit), et la marée de l’après-midi (ou du soir). La marée du matin est toujours plus favorable à la pêche que la marée de l’après-midi.

 

 

Et la pêche en eau douce ?

 

En mer, comme en rivière, le poisson s’alimente pendant certaines périodes.

Les poissons marins sont tributaires des courants qui véhiculent la nourriture; aussi leur activité est-elle intense, ou du moins, plus intense, dès que bouge la mer, au moment du flux.
Si les marées conditionnent l’activité des poissons, lune et soleil ont aussi une influence directe sur ceux-ci.

 

Il semblerait qu’après la nouvelle lune, en lune croissante, la période est favorable à la prise de poissons, que ce soit en rivière ou en mer. Il apparaîtrait que les poissons soient plus voraces et qu’ils se jettent plus facilement sur les appâts. Il est également coutume de dire au sein de la communauté des pêcheurs que les jours précédant la pleine lune sont propices à la pêche aux carnassiers d’eau douce. Pourquoi ? À la pleine lune, les poissons de rivière s’aventurent peu, restant cachés, à l’exception des espèces carnassières qui partent plus facilement en chasse. Ceci expliquant cela, on peut se poser la question de l’influence de la luminosité dans ces comportements. Brochets, sandres et silures sont en général de sortie.

 

Pour d’autres pêcheurs, la meilleure période pour la pêche se situer entre le dernier quartier et le premier quartier de la nouvelle lune, au moment où la luminosité lunaire est la moins intense. Là encore, on retrouve ce phénomène de luminosité qui doit jouer sur le comportement des poissons, plus que l’attraction lunaire en elle-même.

 

 

La lune aujourd'hui

Phases de la Lune

 

 

Avis d'un pêcheur

 

"Mais je peux vous dire que cela fonctionne ! Je suis convaincu que la pêche, en suivant les phases de lune, fonctionne.
Tous les pêcheurs savent quels sont les moments les plus propices de la pêche : quand les poissons sont actifs et se nourrissent.
Cela a tendance à se produire à l’aube et au crépuscule. Mais pas seulement…
En discutant avec mes amis, certains pêchant la nuit, ils se sont aperçus que le poisson à certains moments de la nuit était plus actif.

 

Mais deux autres périodes clés de la journée sont essentielles et passent très souvent inaperçues.
Le lever et le coucher de la lune. Effectivement, la lune a un effet sur les cycles de vie entourant le plancton et les crustacés.

En fait, ces périodes de phases lunaire déclenchent l’activité des poissons.
La lune a donc une vraie influence sur la pêche. Si vous choisissez les heures où le lever et le coucher du soleil et de la lune coïncident avec les phases de nouvelle ou de pleine lune, c’est presque le jackpot : vous augmenterez mécaniquement vos chances de prendre du poisson…

 

Avec un peu d’habitude, ce n’est pas très compliqué. Il faut juste noter le moment où le soleil et la lune se lèveront et se coucheront lorsque vous irez à la pêche. Cela est valable aussi bien pour la mer que pour la pêche en eau douce. Les poissons seront plus actifs pendant une durée de 90 minutes autour de ces quatre événements quotidiens. Soit 45 minutes avant et après chaque.

 

Pêcher pendant ces quatre périodes vous permettra d’augmenter vos prises. Alors préparez bien vos sorties, de manière à être au bord ou sur l’eau les jours de nouvelle lune ou de pleine lune.

Pensez à utiliser ces période de plus forte activité et de mouvement des poissons pour améliorer la fréquence de vos prises.

 

Avec les poissons pendant les transitions saisonnières, on a remarqué qu'ils sont beaucoup plus actifs à cause de la reproduction et du réchauffement des eaux. Les migrations avant la fin de saison (comme les oiseaux) et la nécessité de faire des réserves avant l’hiver. Les passages de l’hiver au printemps et de l’été à l’automne sont donc deux excellentes périodes de pêche."

 

 

 

 

 

>> Retour à la page principale des dossiers

 

 

 
English español Italiano deutsch Português

 

Jardinature est géré bénévolement. Vous pouvez nous soutenir et nous vous en remercions.


Ecrivez-nous vis notre formulaire de contact !


Recevez notre journal d'information

par e-mail

Inscription gratuite



Du bio, de la ferme à chez vous !


 

 

 

Liens divers

 

 

 

 

 


 

 

© 2000-2021 Jardinature

 

Qui sommes-nous ?    Journal d'information    Copyright et vie privée    Bannières et logos    Pépinières   Liens divers   Contact