>>> Ce site utilise des cookies. En poursuivant la navigation, vous acceptez leur utilisation permettant l'accès à toutes les fonctionnalités du site. En savoir plus et paramétrer vos cookies

Lune et jardin

Boutique plantes

Potager facile

Jardin extraordinaire

 

 

Concours photo

Abonnez-vous au journal d'information

 

Accueil

Dossiers & Articles

F O R U M

Petites annonces

Bourse d'échanges

Galerie photos

Webmasters

> Agenda > Calendrier du jardin > Les oiseaux > Ma planète > Jeux & Divertissements > Poèmes nature
> A visiter > Jardiner avec la lune > Actualité > Fonds d'écran > Concours du moment > Autres poèmes
> Expositions > Vos jardins > Marche & Rando > Web TV > Concours précédents > Bibliothèque
> Parcs & Jardins > Trucs & Astuces > Rusticité > Noël > Achats livres et CD
> Vacances nature > Printemps > Automne > Noël en Europe > Nouvel An

 

Dossiers Jardinature

 

 

Pleine lune : entre mythes et réalités

 

 

 

Pleine lune


 

La pleine lune, c’est quoi au fait ?



C’est l’une des quatre principales phases lunaires, lorsque le Soleil éclaire totalement la Lune. Elle apparaît brillante tel un disque. Elle est en phase pleine lorsqu’elle se trouve à l’opposé du Soleil par rapport à la Terre.

Par conséquent, en période de pleine lune, la Lune se lève à peu près lorsque se couche le Soleil, et inversement, elle se couche quand le Soleil se lève. Elle est représentée en blanc sur les calendriers. La durée entre deux pleines lunes est d’environ 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2,9 secondes.

 

Quels effets sur le sommeil ?

 

 

De nombreuses personnes se plaignent de mal dormir lors de la pleine lune. Malgré de nombreuses études, le lien entre les deux phénomènes n'a jamais pu être établi. Des chercheurs bâlois ont maintenant testé l'"effet pleine lune" sur des volontaires dans un laboratoire du sommeil. Et ils ont fait une découverte.

 

L'équipe de chercheurs, de l'Université et des Cliniques psychiatriques universitaires de Bâle en Suisse, a examiné les données de 33 personnes ayant passé une semaine dans le laboratoire. Ils ont mesuré leurs ondes cérébrales, les mouvements oculaires et le taux hormonal lors des différentes phases du sommeil.

 

Il est apparu que l'horloge interne réagit au rythme lunaire, écrit l'équipe de Christian Cajochen dans la revue "Current Biology". Les volontaires ont fait état d'une plus mauvaise qualité du sommeil pendant les phases de pleine lune. Des réactions physiques ont aussi pu être mesurées.

 

 

 

De nombreuses légendes à l'origine de la pleine lune

 

 

- Les accouchements seraient plus nombreux (des études scientifiques ont rigoureusement montré que cela était statistiquement faux.)
- Les loups-garous se transformeraient.
- Certaines opérations horticoles seraient plus profitables (boutures, greffes, etc.), ce qui n'est pas strictement impossible, la pleine Lune délivrant une énergie lumineuse non négligeable.
- Les gens atteints de maladie psychiatrique verraient une exacerbation de leurs symptômes.
- Les vampires auraient la possibilité de se régénérer les nuits de pleine lune lorsqu'ils sont en manque de sang humain ou quand ils sont faibles.

 

La pleine lune a-t-elle une incidence sur les naissances ?

 

Les soirs de pleine lune sont-ils, plus que d’autres, synonymes d’une activité trépidante dans les maternités ? C’est ce que semblent affirmer certains professionnels du secteur. Malheureusement, selon deux études américaines, publiées en 1998 et en 2005, et portant respectivement sur 3706 et 564039 naissances, les accouchements ne seraient pas plus nombreux les soirs de pleine lune. Pas évident donc de prédire la date de son accouchement grâce au calendrier lunaire…

 

Un cœur plus fort en période de pleine lune ?

 

C’est l’étonnante question que semble s’être posée une équipe de chercheurs de l’Université de Brown aux États-Unis. Dans une étude parue en 2013, et portant sur 210 patients, ceux-ci faisaient état d’un nombre légèrement plus faible de décès lors des opérations de l’aorte réalisées au moment de la pleine lune. Les scientifiques observaient également que les patients qui avaient subi une chirurgie cardiaque à cette même période étaient hospitalisés pendant une période moins longue. Des constats encore difficilement explicables, mais pour le moins fascinants !

 

 

 

Et la nature, le jardin dans tout cela ?

 

 

Pourquoi réaliser vos semis en fonction de la lune ?

 

Les paysans et jardiniers amateurs d’antan le savaient déjà : toutes les étapes de l’horticulture sont influencées par les phases lunaires : des semis de légumes et fleurs jusqu’à leur récolte ou floraison. Acheter des semences pour le jardin ou le potager et en faire usage en fonction de la Lune vous permettra d’éviter quelques déconvenues.
Travailler dans le respect de la Nature est le meilleur moyen d’obtenir productivité et satisfaction !

 

Les phases lunaires et votre jardin au naturel

 

Semer ses graines au jardin ou au potager avec la Lune
Les deux grandes positions qui exercent le plus d’influence sur la Terre et ses occupants sont les phases montante (ou ascendante) et descendante. Elles sont déterminées par la position de la Lune dans le Ciel, et non par sa forme. Les termes « Lune croissante » ou « décroissante » font référence à la forme de la Lune.
Ce qui donne ceci :
La Lune ascendante est la période où on la voit chaque jour un peu plus haut (et inversement pour la descendante) ;
La Lune croissante est la période qui suit une nouvelle Lune jusqu’à ce qu’elle soit pleine. Nous sommes en phase décroissante entre la pleine Lune et la nouvelle.

 

Lune ascendante et influence sur les végétaux

 

La Lune exerce son attraction sur la sève, notamment, qui va monter des racines vers les parties en surfaces : tiges et feuilles. C’est pourquoi le jardinier attentif encouragera le développement des tiges, la production de feuilles, de fruits ou de graines.

 

Citons quelques exemples :
- Tous les semis de fleurs et légumes, même ceux de début de saison, peuvent être effectués durant la phase ascendante ;
- Récolte des légumes du potager (sauf les légumes-racines), riches en vitamines et sels minéraux ;
- Récolte des plantes aromatiques et médicinales à semer en terrasse ou sur votre balcon.
- Les greffes sur les arbres, arbustes, fruitiers prendront plus facilement car les greffons bénéficieront de la sève ;
- Récolte des fruits, qui seront plus riches en vitamines et minéraux. Leur saveur sera également plus sucrée et savoureuse ;
- Vous avez semé des graines de fleurs à couper pour vos bouquets ? Vous pourrez réaliser de jolies compositions florales.

 

Lune descendante et vos travaux au jardin

 

Vous l’aurez compris : les parties enterrées (racines et bulbes) sont cette fois privilégiées par la présence de la sève.
De nombreux travaux de jardinage peuvent alors avoir lieu :
Planter tout ce qui est tubercules ou bulbes, comme les oignons rouges ;
Vous pouvez également éclaircir vos semis, si vous n’avez pas utilisé de disques ou rubans présemés ;
Repiquer les plantules de légumes et de fleurs dont vous avez effectué le semis en février, par exemple. Le rempotage est aussi encouragé durant la Lune descendante ;
Le travail du sol s’effectue durant cette période propice : biner, sarcler, désherber, enrichir (apport de matière organique : compost, fumier,… ) ;
Planter ou tailler les arbres, arbustes, les rosiers et autres plantes grimpantes ;
Vos bouturages et pincements de végétaux. Notez qu’ils reprendront encore plus facilement s’ils sont pratiqués en début de période descendante ;
La récolte des légumes-racines.
Les semis à réaliser en phase croissante et décroissante
Pour ne parler ici que des semences, je vous recommanderais de favoriser durant la Lune croissante les semis de plantes donnant des fruits et des graines, comme la courge.

 

Vous profiterez de la Lune décroissante pour semer tout ce qui ne doit pas monter en graines, comme les épinards, les oignons ou les salades.

 

 

Quelle influence à la Lune sur mon chat ?

 

 

Le chat et la Lune

 

Les chats seraient plus agressifs une nuit de pleine Lune, plus énervés qu'à l'habitude. C'est la Lune qui guide les animaux qui ont une vie nocturne, comme les chats. Les nuits de pleine Lune la luminosité est meilleure, les prédateurs repèrent encore plus facilement leurs proies ! La Lune a-t-elle réellement un effet sur le comportement des animaux, leur sommeil, leur vie sexuelle ? Quelle est l'influence de la Lune sur le chat ?

 

La Lune et les animaux

 

Lorsque la nuit est très lumineuse, de très nombreux animaux sont perturbés dans leur sommeil : leur rythme cardiaque augmente, tout comme leur température corporelle, comme au moment où le jour se lève. Des études montrent également que certains animaux ont une activité nocturne plus élevée lorsque la Lune est “invisible” (quand elle disparaît en dessous de l’horizon).

 

Chat et Lune

 

Certains animaux calquent leur cycle de reproduction sur les cycles de la Lune, mais ils ne semblent pas être très nombreux et il s’agit principalement d’animaux marins (des mollusques comme Eunice viridis, les crabes rouges, de nombreux amphibiens, les coraux…), mais aussi des insectes (le moustique Clunio marinus).

 

À savoir : 3 fois dans l’année apparaît la “super lune” : c’est le moment où elle est le plus près de la Terre, en même temps qu’elle est pleine. Elle offre alors 30 % de luminosité en plus que lorsqu’elle est seulement pleine, ce qui a des répercussions importantes sur les habitudes des animaux.

 

L'influence de la Lune sur le chat

 

Le chat, une créature nocturne avant tout
Les chats sont des prédateurs qui chassent de préférence la nuit. Les petits rongeurs, qui constituent une grande partie de leurs proies, sont en effet pour la plupart des mammifères nocturnes, la pénombre les cachant un minimum aux yeux de leurs chasseurs. Les chats qui sont libres de sortir à tout moment passent souvent la nuit dehors.

 

Les chats ont déjà une très bonne vision de nuit (on dit qu’ils sont nyctalopes). Les nuits de pleine lune et de lune ascendante, la luminosité leur facilite d’autant plus la tâche en rendant leurs proies plus visibles. Cependant, les proies sont aussi conscientes de ce surplus de ce luminosité et se cachent alors plus !

 

Le chat est-il plus agressif les nuits de pleine Lune ?
Quelle influence a la Lune sur mon chat ?

 

Des statistiques ont montré qu’il y a plus de consultations vétérinaires d’urgence pour les chats et les chiens durant les pĥases de pleine lune. Il ne faut cependant pas en conclure que les mammifères sont alors plus agressifs, l’explication la plus logique est que comme ils sortent plus et sont plus actifs, les risques sont plus élevés. De plus, d’autres études ont infirmé cette hausse d’urgences durant cette phase du cycle lunaire.

 

D’autres statistiques du même ordre ont suggéré qu’il y avait plus de morsures de chats et chiens, et ce de manière progressive, entre la lune gibbeuse (se dit d’une lune dont le ventre s’arrondit, elle proche alors de la pleine lune, qu’elle soit montante ou descendante) et la pleine lune, avec un pic lors de la pleine lune. Il est envisagé que l’instinct de chasse soit à ce moment là à son maximum, ce qui peut malheureusement entraîner des accidents.

 

Le saviez-vous ? Dans la mythologie grecque, c’est la déesse Artémis qui a créé le chat. Fille de Zeus, elle est la sœur jumelle d’Apollon que son père a promu dieu Soleil et elle-même a été vouée à la Lune. Pour répondre à son frère qui, au cours de leurs nombreuses chamailleries, a inventé le lion pour l’effrayer, elle a répondu en créant le chat. C’est ainsi que le chat a été enfanté par la Lune !

 

 

 

O-TSUKIMI, La fête traditionnelle de la lune

 

 

Qu’elle soit pleine ou en croissant, rassurante ou malicieuse, la lune a toujours fasciné les peuples à travers le monde.
Si en Europe elle est souvent associée aux loups-Garous ou autre créature surnaturelle, en Asie l’astre lunaire jouit d’une image beaucoup plus positive !
Il a d’ailleurs son propre festival en début d’automne dans plusieurs pays du continent, à commencer par le Japon qui célèbre chaque année « O-Tsukimi », le festival de la comtemplation de la lune.

 

Aux origines du Tsukimi : une fête agricole chinoise

 

Organisée tous les ans entre la mi-septembre et la mi-octobre, la fête de la lune prend ses origines en Chine, à l’époque où les astres servaient de repères dans le calendrier et où la lune jouait un rôle de premier ordre dans le planning agricole.

 

Brillant de mille feu dans un ciel dégagé, la pleine lune de l’équinoxe d’automne était en effet annonciatrice de bonnes moissons. Elle permettait de travailler plus longtemps dans les champs en prévision des récoltes, et ses rayons étaient une source de motivation importante pour les travailleurs de la terre. On lui associa ainsi robustesse et fertilité, ce qui donna naissance à de nombreuses légendes encore bien vivantes aujourd’hui, comme le fait que les enfants nés un soir de pleine lune grandiraient en bonne santé ou que le riz serait récolté en plus grande quantité si le ciel était dégagé au moment de la "lune des moissons".

 

 

A lire aussi :

 

- Le calendrier lunaire pour le jardin potager

- Comprendre le calendrier lunaire pour le jardin et le potager

- Solstice d'été et d'hiver


 

Inscrivez-vous à la lettre Jardinature afin de recevoir dans votre boîte mail

les dernières infos, articles et dossiers

Inscrivez-vous ici

 

 

Vous souhaitez apporter votre contribution et améliorer ce dossier ?

Contactez-nous !

 

 

 

 

>> Retour à la page principale des dossiers

 

 

 
English español Italiano deutsch Português

 

Jardinature est géré bénévolement. Vous pouvez nous soutenir et nous vous en remercions.


Ecrivez-nous vis notre formulaire de contact !


Recevez notre journal d'information

par e-mail

Inscription gratuite



Du bio, de la ferme à chez vous !


 

 

 

Liens divers

 

 

 

 

 


 

 

© 2000-2021 Jardinature

 

Qui sommes-nous ?    Journal d'information    Copyright et vie privée    Bannières et logos    Pépinières   Liens divers   Contact