>>> Ce site utilise des cookies. En poursuivant la navigation, vous acceptez leur utilisation permettant l'accès à toutes les fonctionnalités du site. En savoir plus et paramétrer vos cookies

Lune et jardin

Boutique plantes

Potager facile

Jardin extraordinaire

 

 

Concours photo

Abonnez-vous au journal d'information

 

Accueil

Dossiers & Articles

F O R U M

Petites annonces

Bourse d'échanges

Galerie photos

Webmasters

> Agenda > Calendrier du jardin > Les oiseaux > Ma planète > Jeux & Divertissements > Poèmes nature
> A visiter > Jardiner avec la lune > Actualité > Fonds d'écran > Concours du moment > Autres poèmes
> Expositions > Vos jardins > Marche & Rando > Web TV > Concours précédents > Bibliothèque
> Parcs & Jardins > Trucs & Astuces > Rusticité > Noël > Achats livres et CD
> Vacances nature > Printemps > Automne > Noël en Europe > Nouvel An

 

Dossiers & Articles Jardinature

 

 

 

Vendanges : quand la canicule s'en mêle

 

 

 

 

Comme chaque année, l’Europe a connu cet été un épisode de fortes chaleurs. Celles-ci s’intensifiant au fil des ans à cause du réchauffement climatique, les mois de juin à septembre 2020 ont été particulièrement chauds et secs sur la majorité des régions de France. Les régions viticoles n’étant pas épargnées, la canicule a eu un effet sur les vendanges. Zoom sur ce qu’il s’est passé.

 

 

Soleil et raison, quel rapport ?

 

En tant qu’arbre fruitiers, les vignes sont sensibles à de nombreuses conditions atmosphérique, de température, de sécheresse, de sol… c’est d’ailleurs pour cela que l’on constate des différences d’une année à une autre (les crus) et d’une région à une autre (AOC). Le soleil en particulier, puisque c’est le sujet qui nous intéresse aujourd’hui, va avoir une incidence sur le taux de sucre contenu dans le raisin. Or des oenologues ou autres professionnels du vin vont venir prélever un échantillon des fruits pour constater ce taux et prévoir une date à laquelle il faudra sortir les outils de vendange

 

 

Quelles conséquences ?

 

Avec des températures anormalement élevées cette année sur l’ensemble des territoires viticoles Français, les vignes ont mûri bien plus vite que d’habitude. C’est pourquoi en Bourgogne par exemple les premières vendanges ont démarré mi-août avec pratiquement un mois d’avance en comparaison avec l’année 2019. Idem en Champagne, où certains exploitants ont même terminé la récolte avant le mois de septembre, une première !

 

Et les volumes dans tout ça ? Heureusement, la précocité de la maturité n’a pas eu d’impact négatif sur la quantité de raisins récoltés. Au contraire, de nombreux vignerons se félicitent même d’une hausse du rendement compris entre 6 et 8% par rapport à l’année dernière.

 

L’imprévisibilité de ce phénomène aurait pu être problématique en termes d’organisation, heureusement l’état a débloqué une aide de plus de 240 millions d’euros pour aider les vignerons à financer le stockage et la transformation des invendus de 2019/2020, permettant de libérer de la place pour les nouvelles vendanges.

 

 

Canicule: des milliers d'hectares de vignes impactés dans l'Hérault (France)

 

 

Et les emplois dans tout ça ?

 

C’est l’ombre au tableau de cette récolte 2020. Tout d’abord la crise sanitaire actuelle oblige les récoltants à revoir leur manière de travailler pour intégrer les règles de distanciations sociales : pauses en pointillés, travail en décalé, port du masque… Ces conditions de travail nuisent à l’ambiance festive qui règne habituellement lors des vendanges et qui font leur succès auprès des jeunes comme des plus vieux.


De plus, la précocité des vendanges, encore une fois imprévisible, a empêché certains saisonniers de s’organiser en conséquences. Seuls les plus flexibles ont pu faire le déplacement, laissant de nombreuses offres sans preneurs.

 

 

 

 

 

>> Retour à la page principale des dossiers

 

 

 
English español Italiano deutsch Português

 

Jardinature est géré bénévolement. Vous pouvez nous soutenir et nous vous en remercions.


Ecrivez-nous vis notre formulaire de contact !


Recevez notre journal d'information

par e-mail

Inscription gratuite



 

 

 

Liens divers

 

 

 

 

 


 

 

© 2000-2020 Jardinature

 

Qui sommes-nous ?    Journal d'information    Copyright et vie privée    Bannières et logos    Pépinières   Liens divers   Contact